Inno et Michael arrivée Championnat du monde | Vita DogTeam | Vita Nutrition Animale - www.vitanutrition.ca © Marie Parent

Le jour où Inno a failli mourir dans mes bras

Cet article, je l’avais rédigé sur Facebook pour sensibiliser les gens à notre histoire. Il date d’environ 18 mois (au moment où j’écris ces lignes), mais ça vient encore énormément me chercher quand je le relis. Surtout quand je pense à tout ce que ce chien m’a permis de vivre notamment avec les championnats du monde en skijoring à Haliburton cette année en janvier 2017. C’était donc important pour moi, même s’il a déjà été publié sur Facebook et que Marie me dit que ça respecte pas trop les règles de SEO (des termes pour le référencement ou de quoi dans le genre), de le partager de nouveau sur cette page pour être sûr de ne pas le perdre…

Ce texte est pour vous relater une très mauvaise expérience que Marie-Philippe, Inno, Elsie, Bonnie, Jules et moi-même avons vécue il y a quelques jours.

Je n’écris pas ce texte pour me plaindre, même si je trouve que le trappage est d’une autre époque et que les pièges apportent encore plus de danger en forêt. Ce texte est publié dans l’espoir de sensibiliser les gens à la présence des collets/pièges qui est plus importante qu’on ne pourrait le croire. J’espère sincèrement que vous pourrez apprendre de ce que je considère comme l’une des plus mauvaises expériences vécues à ce jour et ainsi éviter que ça ne vous arrive à vous aussi.

Bien que j’aie toujours fait bien attention aux endroits où je laisse mes chiens en liberté, je sais pertinemment que nous ne sommes à l’abris d’aucun danger et j’ai fait le choix de laisser mes chiens vivre leur vie de chien le temps qu’ils vivront. Malgré tout, j’ai toujours eu peur que mes chiens restent pris dans un collet ou un piège lorsque nous nous promenons en forêt. Cette hantise est devenue réalité l’autre jour.

Marie et moi sommes allés courir dans le bois près de chez nous avec les 4 chiens en liberté comme nous avions l’habitude de faire pour le plaisir, dans un endroit que, après différentes discussions et explorations dans les derniers mois, nous jugions sécuritaire.

Après une belle balade, alors que nous étions à environ 200 mètres de la voiture, satisfaits que les chiens soient restés près de nous tout au long de notre sortie, nous avons aperçu Elsie et Bonnie regarder vers la forêt sans bouger d’un air interrogateur. Nous appelions Inno et il ne revenait pas, ce qui nous inquiétait puisqu’il a un excellent rappel. En voyant l’attitude de mes filles, je me suis aussitôt dit : « Il doit être pris quelque part… Ce n’est pas normal. » Je suis parti à la course vers l’endroit où les filles regardaient dans le bois pour apercevoir Inno en détresse respiratoire, assis à côté d’un arbre. Rendu à quelques mètres de lui, je me suis rendu compte qu’il s’était coincé dans un collet à coyote par le cou. C’est à ce moment même que j’ai regretté ne pas avoir appris plus tôt comment déprendre un chien d’un tel type de piège.  En m’accroupissant à coté de lui, je me suis tout de suite rendu compte que le collet était extrêmement serré autour de son cou juste au-dessus du larynx. Inno fait parti des chiens qui courent entre les arbres à grande vitesse pour le plaisir. La vitesse à la quelle il allait lorsqu’il a passé sa tête dans le collet était sans aucun doute assez élevée pour qu’il s’étrangle d’un coup. Il était très difficile pour moi de réussir à passer mes doigts entre le collet et son cou. Mon premier réflexe fut de prendre Inno, de le coucher au sol, de dire à Marie-Philippe de l’immobiliser pendant que j’analysais le système qui empêchait le collet de se relâcher dans le but de libérer Inno le plus rapidement possible. Il était toutefois impossible pour moi de bien voir le système, puisque la corde était tellement serrée qu’elle était pratiquement enfouie dans son cou. C’est alors que j’ai pris la décision de tirer de toutes mes forces pour espérer briser le système et enfin libérer mon chien. Je crois avoir forcé sur le collet entre 2 et 3 minutes, alors qu’Inno essayait, avec de plus en plus de mal, de respirer. Inno a fini par perdre conscience dans mes bras. D’un coup, j’avais un corps inerte dans mes bras. Je savais alors qu’il était à 2 doigts de la mort. J’ai donc entrepris de détacher le collet de l’arbre en me disant : « Je cours à l’auto avec Inno dans mes bras et rendu à l’auto, je vais espérer trouver un outil pour enfin le libérer ». C’est alors que je me suis dit que cette option était tout simplement impossible, car le temps de me rendre à l’auto, il serait déjà mort. Je ne sais pas quelle force m’a habitée à ce moment, mais j’ai senti un second souffle monter en moi. Une voix criait dans ma tête « CE N’EST PAS VRAI QUE MON CHIEN VA MOURIR COMME ÇA SANS QUE JE N’AIES PU RIEN FAIRE !!! » J’ai donc repris le colet entre mes mains et j’ai forcé le plus fort que j’ai pu en me disant « Mes doigts casseront, je m’en fous ». C’est à ce moment que j’ai dû accrocher le coulisseau anti-retour dans le bon sens. J’ai senti le collet se relâcher et j’ai enfin pu libérer mon chien. Il est resté inconscient 10 secondes après sa libération. J’allais commencer les manoeuvres de réanimation, puis, par le plus beau des miracles, il s’est remis à respirer de lui-même. J’avais réussi à le sauver. Encore sur l’adrénaline, nous sommes tous retournés dans le sentier pour me rendre compte que j’avais les doigts blancs et les mains ensanglantées. La douleur que j’ai ressentie quand le sang s’est remis à couler dans mes doigts était insupportable, mais cela n’était rien comparativement à la douleur que j’aurais ressenti s’il était mort sans que j’aie tenté le tout pour le tout. 
Inno s’en est sorti sans aucune séquelle physique, même pas une égratignure au cou.

Mon plus grand regret dans cette aventure c’est de ne pas m’être informé sur les mécanismes des pièges les années passées. Si j’avais su comment désactiver le coulisseau anti-retour, j’aurais pu libérer Inno en quelques secondes, sans me blesser et sans qu’il perde connaissance.

J’espère que cette histoire vous permettra d’éviter le pire si jamais ça arrive à un de vos chiens. Voici un lien vers de l’information pour savoir comment déprendre son chien d’un piège et un tutoriel (il est en anglais, mais les démonstrations sont très claires).

 

http://ww2.ftgq.qc.ca/dossiers/dossiers-speciaux/animaux/animaux-de-compagnie/comment-liberer-son-chien-sil-est-capture/

 

http://www.sportsmansblog.com/category/trapping/

 



Du pot à la gamelle !Un livre de recettes GRATUIT pour chiens et chats mettant en vedette le bouillon Vita

Inscrivez-vous pour recevoir notre livre de recettes GRATUITEMENT!

Permettez à votre animal de bénéficier des bienfaits du bouillon sous toutes ses formes et amusez-vous à lui créer des recettes qu’il prendra plaisir à déguster.

JE VEUX MES RECETTES GRATUITES !